ET MAINTENANT.. UN(E) DEMI....

28 mars 2016 - 01:38

La foule des grands jours pour une victoire vers la 1/2 finale

Bozouls attendait depuis longtemps un match de coupe de l’Aveyron à domicile !

Pour ce ¼ de finale, le jeune président et son équipe n’avait pas ménagé leurs efforts pour être à la hauteur de l’évènement. A commencer par l’heureuse initiative d’inviter les jeunes footeux du club à accompagner les acteurs de cette rencontre pour leur entrée sur le terrain, sans oublier la buvette, la restauration rapide, un terrain impeccablement tracé, la mobilisation d’un public très nombreux …et d’un temps idéal pour jouer au foot… ! Tout pour que la fête soit réussie et elle le fut.. !

Pourtant les 5 premières minutes furent difficiles pour les locaux que l’on sentait crispés. Les tribunes bondées et une main courante noire de supporters pouvaient en être la cause ! Mais passés ces quelques instants, ils allaient obtenir en 2 minutes pas moins de 6 corners sans pour autant tromper le gardien.

A la 18ème minute, l’attaque visiteuse obtenait un coup franc qui lui permettait d’ouvrir le score. Les Bozoulais accusaient le coup pendant une dizaine de minutes avant de se reprendre. Sur une contre attaque, Laurent Foulquier égalisait d’un tir croisé à ras de terre.

Les deux équipes rejoignaient les vestiaires sur le score de 1 à 1.

Dès la reprise le portier bozoulais était mis à contribution sans être réellement en danger. Le jeu devenait plus décousu et les duels plus engagés.

La 60ème minute fut le tournant du match : suite à une intervention musclée (mais qui paraissait correcte) de Rémy Crouzet, suivi d’une situation confuse, le 9 visiteur se laissait tomber.. .! Le corps arbitral décidait de «  voir rouge » ! Bozouls se retrouvait à 10 pour la dernière demi-heure. Mais contrairement à ce que pouvait espérer les visiteurs, ce fait de jeu n’allait pas altérer la détermination des locaux…

Quelques minutes après, sur un coup de pied arrêté suivi d’une remise de la tête, Titou Saleil poussait le ballon au fond des filets. Ce même joueur réussissait un doublé, 5 minutes plus tard, et mettait son équipe définitivement à l’abri d’autant plus que l’adversaire n’avait plus les jambes pour résister. Ce n’est pas la panne d’éclairage ( interruption de 10 minutes)qui pouvait leur permettre de récupérer…

Les Bozoulais tenaient leur billet pour la ½ finale et pouvaient laisser exploser leur joie devant un public à l’unisson.

Ce ne fut pas un match d’un grand niveau, mais une rencontre globalement maîtrisée par des Bozoulais courageux, solidaires qui ont su supporter « la pression » !

Joueurs, dirigeants et supporters pouvaient fêter comme il se doit cette victoire, avant de penser à la ½ finale contre Olemps vainqueur d’Agen !

Commentaires

Aucun événement